Bio

kecaptuyulinostetienne
Performance InO-Magali Albespy  @ Le Magasin, Saint-Etienne, 3 novembre 2018.
Photo : Anne-Catherine Nicoladzé

Bio [english below]

Musicien expérimental autodidacte né en 1972, Kecap Tuyul poursuit sous divers pseudonymes depuis les années 90 une activité artistique multiforme dont les principales modalités sont l’improvisation libre, la composition électroacoustique et la performance. Dans tous ces domaines, il accorde une place importante à l’aléatoire, au chaos et à la maladresse instrumentale assumée, place plus ou moins circonscrite selon les projets, et pouvant opérer à divers moments du processus créatif. Il a conceptualisé cette composante essentielle de sa démarche par la notion paradoxale, voire autocontradictoire, d’ échécologie (1), présente de manière explicite dans divers projets: la série de collages sonores L’échec parfait (?) (2011-2018), la série de performances solo Échec du bruit de l’échec (2017-…), Failure Circle (2017-…).
Au-delà de son intérêt pour la non-maîtrise et l’inattendu, il s’agit pour lui non de se complaire dans l’irresponsabilité, mais d’expérimenter des situations qui peuvent mener à l’émergence de formes n’obéissant pas à des schémas prédéterminés, tout en assumant les risques d’engloutissement dans le chaos et d’enlisement entropique. Il recherche par là des possibilités de relations au monde (à la matière sonore, à autrui) autres que celles de domination et de soumission, sans structure organique ni hiérarchie préétablies.

Il débute sa recherche artistique au tout début des années 90 par des expérimentations tour à tour instinctives et conceptuelles, mêlant voix, guitares, synthétiseurs, instruments-jouets, objets, manipulations de bandes magnétiques et de disques vinyles.
Dans les années 2000, il se focalise sur l’exploration de la guitare préparée (notamment sous le pseudonyme The Ghost Between The Strings entre 2006 et 2013) et diffuse ses premiers enregistrements via le netlabel eg0cide productions qu’il fonde en 2007. Son principal pseudonyme actuel, Kecap Tuyul, apparaît à l’occasion de la création du duo Pura Sombar avec Kecap Tilil en 2008.
Il utilise désormais de préférence des dispositifs favorisant les situations instables (table de mixage bouclée sur elle-même, objets détournés de leur usage premier, feedback, synthétiseurs analogiques) aussi bien en situation d’improvisation live que pour générer la matière de futures compositions.
Il lui arrive également d’aborder des styles musicaux habituellement plus formatés (chanson, ambient…), mais toujours avec une approche expérimentale et des résultats  atypiques.

Principaux projets solo / pseudonymes actuels :

  • eg0cide S.A. : Echecologue raté, incapable de se maintenir dans l’inactivité et le silence totaux, il expérimente au quotidien des formes moins radicales et plus ambigues d’improductivité et de non-savoir, le plus souvent de manière anonyme, invisible et inaudible. Cette démarche ne vise pas spécifiquement à produire des oeuvres mais est avant tout un   cheminement à travers les apories du concept d’egocide développé et subi depuis la fin des années 90.
  • Failure Circle (2017-…) : Improvisations et compositions électroacoustiques à partir de dispositifs modulaires (table de mixage bouclée sur elle-même et synthétiseurs analogiques modulaires). Ces travaux de formes variées ont pour point commun  l’expérimentation de diverses formes de non-intentionnalité et d’aléatoire inspirées par les caractéristiques des dispositifs utilisés, entre fascination et méfiance envers les technologies mises en jeu.
  • NNN (2017 – …)
  • z(xW+yV) (2018 – …)  : C’est au départ le nom d’un dispositif basé sur l’interconnexion de micros, mini amplis à piles et quelques effets pour générer feedback et sonorités lo-fi. Il peut être utilisé comme instrument lors d’improvisations collectives, ou comme support de performances solo et d’installations sonores précaires.

La multiplicité de ces pseudonymes (souvent éphémères et parfois non divulgués) sous lesquels il publie certains travaux tient à la dimension conceptuelle de ses divers projets et à la recherche d’une forme d’anonymat et d’effacement, deux des composantes d’une démarche que l’on peut qualifier d’egocidaire.

L’évolution de ses pratiques personnelles, longtemps menées en solitaire et en privé, a été stimulée depuis la fin des années 2000 par diverses collaborations, souvent éphémères, et de préférence en duo. Les plus pérennes et encore en activité sont :

A travers la diversité de ses projets, Kecap Tuyul recherche des zones d’ambiguïté où se brouillent les distinctions usuelles entre compétence et incompétence, déterminisme et libre choix, activité et passivité, signal et bruit, ordre et chaos. Cette volonté exploratoire passe par l’expérimentation avec diverses méthodes et contraintes l’invitant à remettre en question ses goûts, habitudes et compétences acquises au fil du temps – et peut-être de rendre possible de développement de nouvelles compétences plus ou moins éphémères.

(1)  Sans surprise, ce terme est aussi utilisé par des propagandistes de l’idéologie néo-capitaliste pudiquement voilée d’une couche de “développement personnel” pour désigner quelques méthodologies vous promettant de dépasser l’échec et de devenir un winner.


A self-taught improviser / noise maker, Kecap Tuyul uses various (and preferably unstable) tools and looks for ways of playing and interacting (with sounds, with other media, with other people) and questioning the traditional ideas of instrumental mastership and composition. Since the 90s he produced sounds in various contexts, under various (partially undisclosed) pseudonyms, using guitars (pepared, detuned), bass, voice, synthesizer, flute, objects, no-input mixer, etc… He focuses on free improvisation, noise, electroacoustic composition, and conceptual performances, but has also made some kind of ambient music, and even some almost normal “songs” – always in an experimental way, and most of the time with atypical results.
Although working with sound, he doesn’t consider himself a “musician”, nor an “artist” – but as someone who explores the paradoxical paths of failure(s) to see which few freshly gained or remaining skills he still has to cut to move away from standard musical practices. Above all he’s interested in generating unstable situations and blurring the distinctions between free choice & determinism, activity & passivity, signal & noise.

For a long time, most of his sound experiments have been made alone and privately, but since the end of the 2000’s he started working with some other people, mostly in duet, and rarely on a long term. Currently, his main active project of this kind is M.A.K.T. Sono, founded early 2018 with Magali Albespy. Some old collaborations are still going on, on a less regular basis : with Ayato since 2008, Half Evidence (with Charles premier since 2012), Onde Poussière (with Doedelzak since 2015). Some new ones are also experimented.  The latest ones (summer 2018) are a duo with Xavier Mussat (guitar), with Jules Valentin. (feedback), with Fred Marty (doublebass & electric bass), with Simonetta Parisi (piano & santour).

In 2007 (under the eg0cide S.A. and TGBTS monikers, amongst others…) he created the eg0cide productions netlabel. In 2015, he co-founded the XtetX Collective with a few other people – this was initially supposed to be a free improvisation collective, but time after time they spent more and more time organizing live events with many other musicians / bands. Live events are now its main activity, and are mostly organized by Kecap Tuyul with the sporadic help of who wants to help and are announced on eg0cide’s site.

In 2017, he started a new project : Failure Circle, focusing on various forms of feedback using malfunctioning gear and customized set-ups which favorize impredictability .

NB : For a long time I didn’t bother gather informations or write a bio, this site is very incomplete and chaotic – many of my old and not so old activities aren’t (and probably won’t be) documented here…

Live @ Le Rigoletto, Paris, 28 mars 2019 (duo avec Fred Marty).
Photo : Aurélien Digard.